Frangipanier

horizontal rule

DIMENSIONS

  8-10 m de hauteur
 

FLORAISON 

 

 FRUCTIFICATION

-

EXPOSITION

 

PLUMERIA

Cette plante fut dédiée à l'illustre moine franciscain et botaniste Charles Plumier, d'où son nom de Plumeria. Et frangipanier ? rien à voir avec la frangipane qui n'est pas préparée avec les fleurs ou les fruits du frangipanier. Tout vient de Mercurio Frangipani, un marquis italien, qui, sous le règne de Louis XIII, se passionnait pour la parfumerie et la cuisine. Côté cuisine, nous lui devons la fameuse recette pâtissière qui prit son nom. Côté parfumerie, il créa un parfum et eut l'idée d'en imprégner les gants, dont l'odeur de tannerie était fort désagréable. Sa trouvaille connut un tel succès qu'elle se répandit bientôt dans toutes les cours d'Europe. Le frangipanier lui, prit son nom lors de sa découverte aux Antilles, lorsque l'on s'aperçut que sa fleur avait un parfum identique à celui créé par le marquis Frangipani.
Largement planté dans les jardins sous les climats tropicaux ou subtropicaux, le frangipanier, Plumeria, est originaire d'Amérique tropicale (Panama, Mexique, Antilles). Avec l'âge il acquiert souvent une stature imposante de grand arbuste au tronc vénérable et peu ramifié, de près de 8 m de haut. 
Son aspect est réellement étrange : ses rameaux semblent rester éternellement jeunes, lisses et bien verts. Ceux-ci sont "balafrés" par la présence, à espaces réguliers, de cicatrices foliaires. En effet, il perd beaucoup de ses feuilles et se comporte, sous certains climats, comme une essence caduque. Ses bourgeons évoquent les mandibules de quelque insecte géant ou crustacé exotique. De plus, il saigne à la moindre entaille, exsudant un latex blanchâtre et poison, comme beaucoup d'autres plantes de la famille des Apocynacées. Autre étrangeté, les jeunes rameaux ont une section plus grosse que les anciens. Les feuilles alternes sont présentes surtout à l'extrémité des branches, oblongues et charnues. Mais ce qui fait la gloire de cette plante, ce sont bien sûr ses fleurs à la texture cireuse. Formées d'un tube, elles épanouissent une parfaite corolle aux pétales épais. Groupées en bouquets à l'extrémité des branches, elles arborent, selon les espèces ou variétés, des tons aussi variés que le blanc (souvent largement marqué d'un cœur jaune), le rose, le jaune ou l'orange, parfois bi ou tricolores. Et pour finir, elles embaument l'air, surtout le soir, de langoureuses fragrances fleuries et épicées où l'on décèle des notes de noix de coco et d'amande. Elles sont utilisées pour la confection des colliers d'accueil odorants en Polynésie.

Cette plante tropicale ne peut guère être cultivée dans nos contrées sans l'aide d'une serre ou d'une véranda. Sa floraison reste alors un challenge pour les jardiniers épris d'exotisme.
 

Les espèces et les variétés   Les espèces et les variétés    Les espèces et les variétés

 


  Conseils de culture   Conseils de culture   Conseils de culture   Conseils de culture  

Vers la mi-mars, rempotez dans un mélange de terre de bruyère, sable et terre franche à parts égales.
Un ensoleillement maximum est recommandé. Il n'est pas rare, alors, de voir fleurir ces plantes avant l'apparition des premières feuilles, en avril-mai.
La culture se pratique dans des grands pots où il est aisé de provoquer, durant la mauvaise saison, un arrêt de végétation forcé. Pour cela, réduisez les arrosages dès l'automne et cessez les apports d'engrais. Dès que les températures commencent à chuter, rentrez votre pot en serre froide ou en véranda. Une température de 10/14°C en hiver est suffisante.
 Reprenez les arrosages et les apports hebdomadaires d'engrais soluble type 5-10-10 dès que la plante aura été rempotée au début du printemps.  Vous la ressortirez en plein air, au soleil, dès que les gelées ne seront plus à craindre. En été la température de végétation idéale est de 20°C.
Cette plante au caractère succulent supporte bien la sécheresse en se privant de ses feuilles.
 Attention aux araignées rouges.
La multiplication s'effectue par semis, au printemps ou en été. Les graines lèvent vite et facilement pour peu que la température avoisine 18/20°C. Pour plus de chance, enveloppez les pots ensemencés d'un voile de forçage en synthétique non tissé qui retient la fraîcheur, assure un minimum de ventilation et un ombrage salutaire. En un an, les plantes font déjà 30/40 cm de haut. Si vous pouvez ramener des boutures d'un pays lointain, de préférence au printemps, laissez sécher les plaies durant une dizaine de jours avant de mettre en terre, dans un mélange mi-sable, mi-tourbe blonde. Mettez au sec et à mi-ombre. L'enracinement se fait en un à deux mois.
 

  Utilisations et associations   Utilisations et associations   Utilisations et associations

 

Divers   Divers   Divers   Divers   Divers   Divers  Divers   Divers   Divers   Divers   Divers

horizontal rule

horizontal rule