Lilas

horizontal rule

 

DIMENSIONS

entre 2 et 5 m de hauteur
2-3 m de diamètre

FLORAISON 

entre mai et juin et parfois septembre

 FRUCTIFICATION

Sans 

EXPOSITION

 Soleil de préférence et mi-ombre

SYRINGA

Arbustes caducs, les lilas portent en latin le nom de Syringa. Une trentaine d'espèces sont réparties du Sud-est de l'Europe à l'Asie extrême orientale. Il existe des espèces sauvages et des variétés horticoles qui ont donné, entre autres, tous les lilas à grosses fleurs simples ou doubles. Avec les roses, les pivoines, les iris et les hortensias, ils font  partie du patrimoine de nos jardins. Classiques mais indémodable, les lilas poussent vite et forment de grands buissons dotés de plusieurs troncs. Ils produisent au printemps de grandes panicules de fleurs d'environ 20 cm presque toujours parfumées. Arbustes rustiques à port élancé, ils se déclinent dans les tons rose, pourpre, violet, blanc, même jaunes, et offrent des brassées de fleurs coupées pour les vases de la maison. Les feuilles en forme de cœur sont caduques. Ils s'intègrent bien partout. 

Les espèces et les variétés    Les espèces et les variétés    Les espèces et les variétés

Variétés à fleurs simplesVariétés à fleurs doublesAutres variétés

horizontal rule

 

Variétés à fleurs simples

Syringa vulgaris, c'est le lilas commun, à floraison printanière parfumée en avril-mai. Il est très rustique. Hauteur 3 m - largeur 2 m. Depuis 4 siècles qu'il est arrivé dans nos jardins, les pépiniéristes français dans un premier temps puis Américains, ont exploité toutes les possibilités de l'espèces. C'est à la fin du 19e siècle que sont apparues les premières créations de lilas avec les Lemoine et les Simon-Louis Frères. Puis le relais a été pris par les Américains à partir de 1920. Les cultivars français ont eu et ont toujours un très grand succès, mais les variétés américaines n'ont pas été importées, à l'exception de 'Esther Staley' de couleur rose. Grâce à eux, il existe aujourd'hui plus d'une centaine de cultivars, offrant une infinité de nuances.

Un des plus vieux cultivars, créé avant 1830, mais dont les nuances magnifiques n'ont jamais été surpassées, est 'Charles X' pourpre intense en boutons devenant rouge pourpre.

'Comtesse d'Harcourt' : fleur blanc pur à grand thyrse. Végétation vigoureuse, feuillage vert clair.

'Princesse Sturdza' : bouton rose foncé, fleur rose lilas à très grand thyrse. Végétation vigoureuse, feuillage vert clair.

'Lilas sensation' : large panicules de fleurs rouge-pourpre marginées de blanc (sport de la variété 'Hugo de Vries'). Variété sensationnelle.

'Marceau' : très grosses fleurs pourpres simples.

'Souvenir de Louis Spaeth' : lilas greffé rouge lie de vin profond à grandes inflorescences.

'Vestale' offre des fleurs blanc pur, simples et parfumées en mai-juin. Il fleurit abondamment.

'Congo' est un lilas au port ramassé s'émaillant de fleurs lilas rougeâtre pâlissant progressivement.

'Firmament', assez hâtif, est bleu azuré.

'Maréchal Foch', rose carminé, est d'une ampleur impressionnante. 

'Maud Notcutt', blanc pur, est étonnant avec ses panicules atteignant 30 cm de long.

'Primrose' est le premier lilas jaune obtenu et son apparition dans les années cinquante fit l'effet d'une petite bombe. Ce jaune est fortement teinté de vert et s'accorde bien mélangé à des variétés pourpres.

horizontal rule

Variétés à fleurs doubles

'Charles Joly' : rouge lie de vin, très double. Feuillage vert foncé. C'est un tardif.

'Jeanne d'Arc' : fleurs doubles blanches.

'Mme Lemoine' très double, mauve bleuté. C'est aussi un tardif.

'Prince Wolkonsky' : fleurs rouges, à grands fleurons. Végétation vigoureuse, feuillage vert foncé. Très florifère.

'Katherine Havemeyer' : boutons mauve pourpré, fleurs violet héliothrope à l'endroit, rose pourpré au revers, grands thyrses, très larges et très parfumé.

'Michel Buchner' : lilas clair.

'Rêve bleu' : grandes grappes mauve rosé au parfum marqué.

'Mrs Edouard Harding' est carmin puis rose foncé. Il est tardif.

'Général Pershing' est pourpre violacé.

'Paul Thirion' a moins tendance que les autres à prendre une allure dégingandée. Ses fleurs carmin en bouton s'épanouissent lie-de-vin et sont très parfumées.

horizontal rule

Autres variétés

C'est au Canada, à Ottawa, dans les années 20, que le mariage de deux variétés chinoises, Syringa reflexa et Syringa villosa, a donné naissance au Syringa x prestoniae et à ses hybrides restés presque inconnus chez nous. Pourtant, ils gardent une certaine simplicité champêtre qui les rendent irremplaçables comme grands buissons. Les fleurs plumeuses et de grande taille (10 à 25 cm de long), comme celles du buddleia, sont légèrement infléchies. Ils ont un port souple et ils se multiplient facilement. Ils sont recommandés pour leur vigueur, leur rusticité et leur résistance à la pollution. Ils fleurissent après les lilas classiques, à la fin du mois de mai et en juin. Ils sont légèrement parfumés.

S. prestoniae 'Isabella' , ses fleurs dressées, en panicules rose pourpre, en mai-juin, sont parfumées et de très grande taille (30 cm de long).  Il peut monter jusqu'à 5 m de haut et faire 2 ou 3 de large.

S. x prestoniae 'Audrey' est pourpre lilas et blanchit.

S. x prestoniae 'Bellissant' a des fleurs rouge pourpre de 15 cm de long et de 12 cm de large.

S. x prestoniae 'James Mac Fairlane' porte de très grands thyrses.

S. x prestoniae 'Nocturne' est bleu lilas.

S. x prestoniae 'Royalty' est violet profond.

S. x prestoniae 'Elinor' est rouge pourpre foncé en boutons et devient bleu lavande pâle.

Lilas laciniata "le lilas à feuilles de persil" : c'est un lilas botanique, très original, à floraison hâtive (entre mars et mai) qui se pare de fleurs lilas pourpré s'épanouissant bleu clair. L'effet décoratif de la floraison est prolongé par un feuillage caduc, extrêmement gracieux, vert foncé brillant,  élégamment découpé. Jolie petite touffe résistante à la sécheresse. Hauteur moyenne 1,80 m - largeur 1-1,20 m

Lilas microphylla 'Superba' : cette variété a été créée à partir d'un lilas chinois. Ses premières fleurs délicieusement parfumées éclosent massivement en avril-mai, puis se renouvellent plus discrètement, par vagues successives, jusqu'en septembre-octobre. Rose foncé tirant sur le mauve, elles s'éclaircissent en cours d'épanouissement, d'où son aspect bicolore. Très abondantes en début de saison, elles dissimulent alors en partie le feuillage caduc et de petite taille, presque rond avec une petite pointe, vert foncé dessus et duveteux au revers. Touffe élégante aux rameaux légers et gracieux, c'est un arbuste tout en rondeur qui peut à lui tout seul embaumer tout un jardin. Il pousse facilement et trouvera sa place partout. Hauteur 1,50 à 2 m - Avec son port dressé qui a tendance à s'étaler avec l'âge, il peut atteindre une largeur de 2,50 m.

Syringa amurensis est également une variété arborescente.

Syringa palibiniana aussi appelé velutina est une forme très naine aux nombreuses fleurs rose lilas. Importé de Corée en 1910, c'est le lilas idéal pour les petits jardins. Il garde un port très dense, il ne dépasse pas 1,50 m de hauteur et il possède un très beau feuillage velouté, vert foncé à l'endroit, tomenteux et grisâtre au revers. En mai-juin, ses nombreuses et élégantes panicules lilas pâle à lilas rosé, longues de 10 à 15 cm sentent très bon.

Syringa x josiflexa : bel arbuste à la floraison légère. S. x josiflexa 'Bellicent' hybride canadien, vaut la peine d'être recherché. C'est un grand arbuste aux branches arquées, au feuillage vert foncé profond mettant bien en valeur les énormes bouquets retombants , tels de grands plumeaux roses clair soutenu. Il s'épanouit en mai-juin et il est délicieusement parfumé. S. x josiflexa 'Paul Thirion' de couleur lie-de-vin reste dense. 'Belle de Nancy' est rose-rouge satiné. 'Joly', rouge lie-de-vin. 'Duc de masse', rose lilas. 'Mme Édouard Harding', rouge clair tacheté de rose. 'Président Poincaré', aux fleurs mauve clair, assez grandes.

Syringa x hyacinthiflora 'Esther Staley' est un hybride à fleurs simples, rose vif après avoir été rouges en boutons. Il est précieux car il s'épanouit dès la fin d'avril et il est vraiment très florifère.

Le lilas de Perse, Syringa x persica, plus tardif, est de taille intermédiaire (2,50 à 3 m), plus grêle et ses longues inflorescences sont bleu-violet.

Syringa meyeri 'Palibin' est un sujet compact à croissance lente. Il est très florifère, odorant et couleur lavande. Hauteur 1,50 m à 2 m.

  Conseils de culture   Conseils de culture   Conseils de culture   Conseils de culture  

Planter, entre novembre et mars, en sol ordinaire même calcaire et de préférence frais et un peu compact. Pour assurer sa reprise, tailler les branches en supprimant le tiers supérieur. Ne soyez pas surpris, la première année la végétation démarre très tard et les fleurs sont toujours d'un coloris très pâle. Par ailleurs, pour favoriser l'établissement de l'arbuste et assurer une bonne floraison ultérieurement, ayez le courage de retirer, avec le pouce et l'index, tous les boutons, au fur et à mesure de leur formation. De plus, il leur faut plusieurs années pour que leurs fleurs prennent l'allure et la couleur normales. Paillez et arrosez régulièrement jusqu'en septembre.
Pour les voir fleurir abondamment, mettez-les en plein soleil, mais ils acceptent la mi-ombre.
Si vous avez cueilli les fleurs de vos arbustes pour en faire des bouquets, il vous suffira, à la fin de la floraison, d'éliminer les fleurs fanées restantes en respectant les jeunes rameaux feuillés qui apparaissent à leur base. Ce sont eux qui fleuriront l'année prochaine. Toujours en fin de floraison et si nécessaire, taillez pour leur redonner une forme et éclaircissez les buissons. Tous les trois ans, coupez plus bas pour favoriser les ramifications situées plus près du sol. S'ils sont âgés et qu'ils ont pris une allure dégingandée, n'hésitez pas à les rabattre très bas à la fin de l'hiver. Il ne fleuriront pas cette année là, mais ils se reconstitueront vite en un arbuste de belle allure. Éliminer les rejets pour éviter aux arbustes de s'épuiser. Les formes naines n'exigent aucune taille.
La seule maladie notable des lilas est causée par une bactérie dont l'action sur les jeunes rameaux ressemble à s'y méprendre à un coup de gelée. Le remède consiste à couper les branches atteintes dès la constatation du mal.
Les lilas se multiplient par bouturage, marcottage, drageonnage, greffage et semis. Le marcottage aérien avec entaille s'effectue au printemps, le sevrage a lieu à l'automne prochain. Il est très important de maintenir la marcotte humide. Les plantes marcottées ont l'avantage de peu drageonner. Assez difficile. Le bouturage se tente en fin d'été.

  Utilisations et associations   Utilisations et associations   Utilisations et associations

Arbustes à planter en isolé, en groupe, ou en haie libre, associé ou non avec d'autres arbustes à fleurs ou à feuillage décoratif. En accompagnement d'une clôture ou d'un portail, en arrière-plan d'un massif d'arbustes ou en isolé à l'angle d'une terrasse. Mélangez-les avec des rosiers églantiers, des seringas, des deutzias et des amélanchiers. Plantez à leur pied des Campanula persicifolia.
Dans une haie libre, mélangez-les également à un photinia, un camerisier, un fusain d'Europe et à un buis à grandes feuilles (Buxus sempervirens 'Rotundifolia').
Pour l'égayer en été, laissez grimper ne clématite dans sa ramure.
Les formes naines iront dans la rocaille, dans les haies basses ou dans un massif saisonnier.
 

Divers   Divers   Divers   Divers   Divers   Divers   Divers   Divers   Divers   Divers   Divers                                                                                                                                             
La première année, supprimez la floraison avant épanouissement pour que la plante s'étoffe bien. Le lilas commun, Syringa vulgaris, et ses cultivars ont une fâcheuse tendance à émettre des drageons aux alentours du pied d'origine. Acheter une plante greffée sur troène ou sur frêne peut éviter cet inconvénient, mais il ne faut pas enterrer le pied trop profondément pour éviter l'apparition de racines au dessus du point de greffe. Attention aux cultivars greffés sur l'espèce S. vulgaris, car les drageons de l'espèce type apparaissent et envahissent le buisson. Les plantes issues de la culture in vitro et le bouturage nous protègent de ces inconvénients.

horizontal rule

horizontal rule