Annuelles/Bisannuelles

horizontal rule

Savez-vous faire la différence entre une vivace et une bisannuelle ?

Les plantes bisannuelles se caractérisent par un cycle de végétation qui s'étale sur deux années avant qu'elles ne fleurissent.  Elles fleurissent à la fin du deuxième printemps ou au début de l'été, produisent des semences au cours du deuxième automne et meurent ensuite. Mais on peut parfois les considérer comme des vivaces car elles ont eu le temps de se ressemer abondamment. On y trouve les variétés suivantes : la giroflée, le panais sauvage, l'oeillet de poète, la rose trémière ou la grande bardane. 

Si vous les semez tôt en fin d'hiver, il est possible d'avoir une floraison la première année. Elles germent au printemps de la première année et donnent beaucoup de feuilles en été. Semées au printemps ou en été, elles donnent des feuilles la première année et ne fleurissent qu'au printemps ou l'été suivant après avoir passé l'hiver en pleine terre.

Elles réclament un sol riche, bien drainé et à exposition ensoleillée mais abritée des grands vents. Arrosez abondamment par temps chaud et sec et améliorez le sol chaque année d'une couche de fumier ou de compost .

 

Semez les bisannuelles

Si les semis de printemps sont les plus importants, quelques fleurs nécessitent de passer une période de froid pour fleurir ensuite au début du printemps suivant la plantation.  On dit que l'on devrait  semer les semences des bisannuelles à la mi-juillet, mais on peut aussi en faire au mois d'août donc en résumé on les sème donc en août septembre et on repique ensuite en septembre les Bellis, les myosotis les pensées, et les cheiranthus,  grosses campanules, giroflées, digitales, etc. Arrosez et surtout maintenez humide jusqu'à la germination. Dès que vous apercevez les cotylédons, diminuez les arrosages et donnez progressivement de la lumière et de l'air afin de fortifier les plantes. 

horizontal rule

horizontal rule

Comment semer


Commencez par préparer le terrain, en le labourant dès le début du mois de mars. Profitez-en pour enfouir un engrais complet. Piétinez légèrement au pied, puis ratissez finement pour obtenir une surface arable correcte. Préparez ensuite les graines en les glissant dans un sachet avec de la poudre fongicide. Secouez bien le sachet pour que les graines se couvrent de poudre. Semez dans un fin sillon tiré le long d'un cordeau en adaptant la profondeur à la taille des graines. Une petite graine enfouie profondément ne pourra pas lever. Une grosse graine en surface n'aura pas assez d'humidité. Recouvrez d'une terre très fine et humide. Tassez légèrement.

 

horizontal rule

Appelées "annuelles", car la plupart ne vit que le temps de la belle saison, les fleurs d'été comptent parmi les plus généreuses du monde végétal. Beaucoup se parent d'une floraison continue durant 6 mois, de mai à octobre.

Les "sauvageonnes" : capucine, chrysanthème annuel, clarkia, cobée, cosmos, eschscholtzia, ficoïde, godétia, haricot d'Espagne, immortelle, ipomée, lavatère, nigelle, pois de senteur, souci, tournesol, etc. sont des plantes légères, simples, décontractées. Semez-les en avril sur un sol bien émietté. Couvrez les graines d'un peu de terreau semis. Arrosez en pluie fine. Elles sont idéales pour garnir les massifs de vivaces ou d'arbustes, apportant une touche naturelle au jardin.

Les "précieuses" : agératum, alysse odorant, amarante, bégonia, bidens, célosie, cléome, dahlia nain, diasca, lobélie, mimulus, muflier, némésie, oeillet d'Inde, pétunia, reine marguerite, rose d'Inde, rudbeckia, sauge, tabac, verveine, zinnia, etc. sont des plantes aux emplois limités en raison de leurs formes variées. Elles offrent aussi les floraisons les plus longues. Achetez-les en plants fleuris, car leur multiplication délicate est une affaire de professionnels. Mais une fois installées dans votre jardin, il suffit de les arroser, de leur apporter un peu d'engrais et d'éliminer les fleurs fanées, pour qu'elles vous enchantent jusqu'aux premiers jours de l'automne.

Plusieurs d'entre elles éparpillent leurs graines après la floraison. Vous profiterez alors d'une nouvelle éclosion l'année suivante. Sachez toutefois que les paquets de graines marqués F1 sont les plus belles, les plus florifères, les plus chères, mais si les annuelles se ressèment d'elles-mêmes, elles ne donnent pas des plantes aussi pures ; F1 signifie en effet, "de première génération", ce qui n'est plus vrai ensuite, les fleurs pouvant avoir été hybridées naturellement par leurs voisines.

 

Certains sont partisans de planter les fleurs bisannuelles en fin d'hiver. Celles-ci, semées l'été dernier, sont alors belles et bien replètes. On vérifie ainsi la couleur exacte des pensées ou des pâquerettes pour les associer parfaitement avec la floraison débutante des bulbes de printemps.

Les plantes annuelles ou cultivées comme telles ne s'épanouiront pendant plusieurs mois que si vous supprimez les fleurs fanées régulièrement. Faute de quoi, elles s'épuisent à former des graines et s'arrêtent. Un nettoyage fréquent est le garant de floraisons longues et abondantes. Les doigts suffisent en général à cette opération. Sinon, munissez-vous d'une paire de ciseaux ou d'un petit sécateur bien propre.

Les arbustes à floraison printanière sont des pôles d'attraction encore plus remarquables lorsqu'ils sont groupés ou soulignés par des plantes à massifs. En avril, si vous n'aviez rien prévu à l'automne, faites vite un tapis de bisannuelles dont vous trouverez des plants en jardinerie par série de dix ou plus à des prix très abordables. Pensées, pâquerettes, myosotis, giroflées offrent un large choix de couleurs que vous pouvez harmoniser à celles de vos arbustes. Trempez abondamment les mottes avant la plantation.

En mai, il est temps de mettre en place les annuelles qui fleuriront cet été. Pour créer un "mixed-borded" réussi, pensez à installer, en arrière des massifs et des bordures, quelques espèces à assez grand développement. Elles donneront couleur, volume et mouvement à l'ensemble. Sélectionnez parmi les plantes assez grandes (50 cm à 1 m et plus), les jaunes éclatants du souci, de la rose d'Inde, du Cosmos sulphurens ou du tournesol, et, parmi les couleurs plus délicates, celles de la gueule-de-loup, du lin, de la gypsophile ou du pied d'alouette. Surtout n'hésitez pas à introduire Cleome spinosa (ou C. pungens), cette superbe plante, presque un petit arbuste aux fleurs en boules légères et ébouriffées. Deux ou trois pieds de ces géantes fleuries suffiront à animer le massif ; plus nombreuses, elles boucheraient l'espace et étoufferaient les plantation plus modestes.

Tous les vrais amateurs de plantes qui cherchent à diversifier quelque peu les espèces destinées à leur jardin le savent bien : chaque année, les variétés de plantes annuelles proposées dans les catalogues sont de plus en plus rares. Certes si vous vous contentez des sauges, des oeillets d'Inde ou des pétunias, vous ne rencontrerez jamais de problème. Mais si une curiosité bien légitime vous fait rechercher des némophiles ou des Limnantes, plantes ravissantes qui jadis figuraient dans tous les catalogues, vous aurez bien du mal à trouver votre bonheur. Et que dire des Gilia qui, elles, ne sont plus que souvenirs. Il en va de même avec le Quamoclit pennata, qui n'a pas réussi à vaincre l'indifférence des pépiniéristes.

Des annuelles continuent de fleurir en septembre-octobre. Leur floraison est d'ailleurs parfois fonction de la date plus ou moins tardive du semis. Certaines égayent les massifs souvent jusqu'aux premiers froids. Parmi celles-ci figurent les capucines, cléomes, coréopsis, cosmos, dimorphothécas, euphorbes panachées, gaillardes annuelles, gazanias, immortelles, kochias (feuillage rougissant en automne), lavatères, maïs d'ornement, malopes, oeillets des fleuristes, pétunias, rhodantes, ricins, rudbeckias, scabieuses des jardins, soucis, statices annuelles, tabacs d'ornement, tagètes (dont oeillets d'Inde et roses d'Inde), tithonias, zinnias.

Pour profiter de la merveilleuse floraison des annuelles, réduisez le travail en les semant en situation. Choisissez des variétés à semer directement en place, que vous installez entre des arbustes n'ayant pas encore atteint leur maturité ou dans des bordures incomplètes, autour de quelques arbres... Ou réservez-leur un massif, où elles composent une touche flamboyante. Procédez en avril, dès que le temps se montre clément. Tracez des sillons espacés de 30 à 50 centimètres les uns des autres avec l'extrémité du manche du râteau, en appuyant plus ou moins fort selon qu'il s'agit de graines fines ou grosses. Semez les graines, recouvrez-les au râteau et saupoudrez-les d'un léger compost. Procéder ainsi présente l'avantage de bien habiller le terrain. Arrosez le semis en pluie fine aussi souvent que cela est nécessaire pour qu'il ne se dessèche pas. Si vous avez eu la main trop lourde au départ, montrez-vous impitoyable et retirez les excédents, quitte à les repiquer aux endroits plus dénudés dès qu'ils auront deux feuilles.
Si vous préférez semer à la volée, le résultat est incertain, car vous n'avez pas nécessairement couvert toute la surface.

Faites le choix parmi les meilleures annuelles de façon à obtenir un succès garanti.

Plantes annuelles à semer en place
en automne
Clarkia Coquelicot
Eschscholzia Gypsophile élégante
Julienne de Mahon Pavot
Poid-d'alouette Pois de senteur
en mars - début avril
Clarkia Coquelicot
Eschscholzia Impatiens balfourii
Julienne de Mahon Kochia 
Muflier Némophile 
Nigelle Phlox de Drummond
Pied-d'alouette Gypsophile élégante
en avril-mai
Amarante queue-de-renard Balsamine
Belle-de-jour Capucine naine et grimpante
Centaurée bleuet Clarkia
Coréopsis Cosmos
Eschscholzia Ficoïde tricolore
Godétia Haricot d'Espagne
Ipomée (en mai-juin) Kochia
Lavatère Lin
Lupin (mai-juin) Maïs d'ornement
Malope Muflier
Némésie d'Afrique Némophile
Oeillet de Chine Phlox de Drummond
Pourpier à grandes fleurs Rose-trémière
Salpiglossis Schizanthus
Soleil-tournesol Souci
Volubilis Zinnia (peu conseillé)

 

horizontal rule

 

les annuelles et leurs utilisations
Calendula Parmi des arbustes groupés. Il se naturalise seul
Centaurea Dans un jardin de gravillons
Delphinium annuel En bordure
Cosmos Impressionnants quand ils sont plantés en masse
Eschscholzia Forme une bordure ou un massif fleuri de juin aux gelées
Gypsophila Plantez-le parmi les rosiers
Helianthus Dans le fond d'une bordure ou d'un massif d'arbustes et de vivaces
Lathyrus Treillage ou cône en bambou
Lavatera trimestris En massif, dans un angle
Limnanthes Rocailles
Papaver Beaucoup d'effet parmi les arbustes
Penstemon En groupe dans une bordure
Petunia Potées ou bacs

 

En attendant la floraison, les rosiers ne sont pas toujours beaux à voir. Au mieux, ils ne se remarquent pas, car leurs pousses de printemps sont insignifiantes. En revanche, ils se rattraperont pendant l'été. Ce serait donc une bonne idée de les accompagner de plantes complémentaires, belles au printemps et inexistantes en été. Ces espèces là existent. Ce sont les bisannuelles comme la pâquerette, la giroflée ou la pensée. Vous pourrez en disposer au pied de vos rosiers. Si vous les trouvez en plants, achetez-les en février. Elles seront bientôt en fleurs et se termineront avec le début des rosiers. Pensez tout de même à harmoniser les coloris.

 

Les fleurs annuelles que vous allez acheter dans les jardineries ont été cultivées sous abri et ont rarement ou jamais été confrontées aux conditions atmosphériques de l'extérieur. Elles n'ont donc pu s'endurcir puisque n'ayant jamais eu à subir les coups de vent, les fortes pluies ou des écarts importants de température. Il sera donc prudent et surtout si les nuits sont encore très fraîches de les acclimater progressivement avant de les confier à votre jardin. Élevées en godets, il vous sera facile de les garder sous abri durant la nuit pendant une semaine pour ne les sortir qu'en journée en les plaçant en un endroit protégé et bien exposé. Après ce traitement, elles seront mieux armées pour supporter une transplantation sans problème.

Ces fleurs annuelles, qu'elles proviennent d'achats ou des semis que vous avez effectués les mois précédents, craignent pour la plupart le froid et résistent mal ou pas du tout à la moindre petite gelée. Sauf si vous disposez de moyens de protection efficaces, mais pas du tout facile à mettre en place sur un massif ou un parterre, il sera nécessaire d'attendre fin mai et même début juin dans certaines régions pour les mettre en place. Soyez donc patients et ne vous précipitez pas. Lors de leur transplantation, tenez compte de leur développement et de leur taille à l'état adulte. Espacez-les donc en conséquence, de telle façon qu'elles aient suffisamment de place sans laisser toutefois de parties trop dégarnies. Dans ce domaine, l'expérience et les conseils donnés sur les sachets de graines sont très utiles.

Si vous achetez vos fleurs cultivées en godets, prêtes à être transplantées, choisissez plutôt des plants trapus, bien ramifiés, sans retenir forcément ceux qui posséderaient déjà des fleurs. Avant de les mettre en pleine terre, vous pouvez les acclimater progressivement en les mettant à l'extérieur durant la journée et en les rentrant sous abri la nuit, durant quelques jours. Vous éviterez ainsi de leur faire subir un trop grand écart de température trop brutalement. Trempez les godets dans l'eau pour bien humidifier les mottes avant de les mettre en terre.

horizontal rule

 

Choisissez vos plantes annuelles ou bisannuelles :

• Agératum • Agrostemma • Alonsoa • Alternanthera • Amarante • Anagallis • Angelique • Angélonia • Antirrhinum • Arabette • Arabis • Arctotis • Azorella • Bacopa • Balsamine • Basilic • Bégonias à massif • Bellis • Bidens • Bourrache • Brachycome • Calcéolaire • Calendula • Campanules • Capucines • Célosie • Centaurée • Cheiranthus • Chrysanthème • Clarkia • Cléome • Coléus • Coquelicot • Coquelourde • Corbeille d'argent • Coréopsis • Coriandre • Cosmos • Craspédia • Datura • Diascia • Digitale • Doronic • Erysimum • Eschscholtzia • Fenouil • Gaillarde • Gaura • Gazania • Gerbera • Gilia • Giroflées • Godétia • Helianthus • Helichrysum • Héliotrope • Helipterum • Hibiscus • Iberis • Impatiens • Inopordon • Iresine • Julienne • Kochia • Lantana • Latyrus • Lavatère • Lin • Linaire • Lobelia • Lobularia • Lunaria • Lupin • Mais d ornement • Malcolmia • Malope • Matthiola • Mimulus • Mirabilis • Molucella • Monnaie-du-Pape • Monopsis • Mufliers • Myosotis • Némésias • Nicandra • Nicotiana • Nierembergia • Nigelle • Oeillet • Oeillet d'Inde • Onopordum • Osteospermum • Pâquerette • Pavot • Pélargoniums • Pensées • Penstémon • Perilla • Pétunias • Phacelia • Phlox annuels • Pois de senteur • Portulaca • Pourpier • Primevères • Reine-Marguerite • Réséda • Ricin • Rose d'Inde • Rose trémière • Rudbeckia • Salpiglossis • Sanvitalia • Saponaire • Scabieuse • Scaevola • Schizanthus • Silene • Soucis • Statice • Surfinia • Tabac • Tagetes • Tithonia • Tournesol • Verbascum • Verveine • Violette • Xeranthemum • Zinnia •

 

horizontal rule