Le mois de juin

horizontal rule

Lorsque l'aubépine fleurit il n'y a plus aucun risque de gelée. Nous sommes tous très attentifs à ces signes de la nature. Juin est le mois des records de luminosité, des explosions de couleurs et multiples fragrances.  Dans les plates-bandes, les bulbes de printemps cèdent la place aux fleurs estivales. Les tâches sont innombrables en ce mois et la vigilance s'impose face aux maladies et aux parasites. Mais en juin, le jardin nous livre le meilleur de lui-même.

horizontal rule

ARBRES et ARBUSTES


Toutes les espèces fleurissant au printemps et en hiver doivent être taillées maintenant, si cela n'a pas été fait avant. Raccourcissez et éclaircissez les spirées, les deutzias, les weigelias, les philadelphus, les lilas. Coupez les inflorescences fanées. Et comme il est facile en cette saison de repérer les branches mortes des arbres et des arbustes, profitez-en pour les supprimer.
Vous pouvez tailler très court (à 1 m-1,20 m) les troènes quelle que soit leur hauteur de départ. Taillez les houx, les ifs, les buis.
Certains arbustes à feuillage coloré peuvent être pincés pour obtenir une seconde pousse éclatante. Taillez également en juin les cotinus pourpres. Il faut savoir cependant que cette opération se fait au détriment de leur floraison.
Continuez la plantation de végétaux en conteneurs, mais n'oubliez pas les arrosages et le paillage, indispensables pour une bonne reprise.
Supprimez à ras de terre les rejets des lilas, des prunus, et des noisetiers pourpres.
Commencez les bouturages sur les espèces précoces : forsythia, clématite de printemps.
Arrosez largement en versant un minimum de 10 litres d'eau une fois par semaine, au pied de tous les arbres et arbustes plantés à l'automne dernier ou ce printemps. Les arbustes en pot se dessèchent vite. Posez un goutte-à-goutte.
Paillez le sol partout où c'est possible pour limiter l'évaporation.
 

horizontal rule

ROSIERS

Si vos rosiers non remontants ont terminé leur floraison, vous pouvez commencer à les tailler. Coupez à la base toutes les pousses qui viennent de fleurir. Conservez les pousses qui sont en train de démarrer.
Luttez contre la chlorose des rosiers en les arrosant avec une solution de chélate de fer. Surveillez et traitez si besoin.
Paillez le sol au pied de vos rosiers.
Supprimez sans attendre les gourmands qui se développent à la base des plantes et vérifiez très régulièrement qu'elles ne subissent pas d'attaques parasitaires.
Éboutonnez, traitez avec un fongicide pour vous prémunir contre des épidémies de rouille et d'oïdium.
Agissez préventivement sur les parasites des rosiers deux fois par mois avec un produit total.
Coupez les fleurs fanées.
 

horizontal rule

PLANTES VIVACES

Rabattre les plantes assez sévèrement, avec la cisaille, lorsque la floraison est terminée. Profitez-en pour essayer de bouturer vos variétés préférées. Effectuer un apport d'engrais pour plantes à fleurs. Arroser par temps chaud, sans excès.
Delphiniums : pincez les boutures racinées trop vigoureuses. Transplantez en pleine terre les plantes issues de boutures et de semis. Poursuivez les arrosages si le temps est sec.
Les plantes vivaces hautes (asters, Chrysanthemum uliginosum, Salvia uliginosa, Phlox ...) offrent parfois des touffes dégingandées, instables et peu florifères. Pour obtenir des touffes compactes, trapues et colorées, pincez les tiges afin de provoquer des ramifications. Leur floraison en sera aussi prolongée.
Continuez à repiquer les plantes vivaces.
Supprimez régulièrement les fleurs fanées pour prolonger la floraison.

horizontal rule

BULBES

Début juin, il est encore possible de planter des bulbes à floraison rapide : eucomis, sprékélia ou jacinthe du Cap, qui fleuriront incroyablement vite.
Plantez quelques bulbes à floraison automnale : zantedeschia, nérine, sternbergia ...
Les iris qui ont fleuri peuvent être divisés.
Les bulbes de printemps présentent dorénavant un feuillage sec et flétri, vous pouvez maintenant l'enlever. Laissez les bulbes en place ou déterrez-les pour retrouver des places vides dans vos massifs.
Les bulbes déterrés doivent ressuyer une semaine au grand air, sur une seule couche dans une caissette. Nettoyez-les en enlevant tout le feuillage desséché, la terre, les racines et le vieux bulbe, puis rentrez-les dans une cave ou un local frais, sec et aéré.
Enduisez d'une poudre fongicide les bulbes printaniers que vous avez laissé au repos dans la cave.
Plantez encore des glaïeuls. Arrosez votre plantation en cas de sécheresse.

horizontal rule

ANNUELLES et BISANNUELLES

Semez les fleurs bisannuelles qui fleuriront au printemps prochain : oeillets de poète, campanules, pensées, myosotis, Cheiranthus allionii (ou Erysimum hieraciifolium)....
En pinçant les tiges hautes, vous obtiendrez des touffes plus fournies.
Les pélargoniums augmenteront leur floraison si vous pincez les bourgeons terminaux et si vous ôtez régulièrement les fleurs fanées. Arrosez-les régulièrement et nourrissez-les tous les 8 à 15 jours avec un engrais spécifique.
Semez en place en pleine terre des fleurs à végétation rapide : lin annuel, alysse odorant, nigelle de Damas, gypsophile, capucine, réséda, belle-de-jour, campanule, eschscholtzia, souci, clarkia, volubilis et reine-marguerite. Éclaircissez aussitôt que la taille des jeunes plantes le permet.
Terminez rapidement la mise en place des fleurs de l'été. Plantez suffisamment dense pour un effet immédiat.
Repiquez les calcéolaires, les héliotropes, les fuchsias, les irésines et les coléus.
 

horizontal rule

PLANTES de TERRE de BRUYERE

Il reste peut être des fleurs fanées sur vos azalées et vos rhododendrons : il faut les enlever au plus vite.
Installez à la mi-ombre les camélias en pot et augmentez les arrosages.
Si vous voulez faire bleuir vos hortensias roses, incorporez de vieilles ardoises cassées à la terre au pied de vos arbustes et arrosez régulièrement ; veillez à garder une certaine humidité tout au long de l'été.
Paillez le sol au pied des arbustes de terre de bruyère pour limiter l'évaporation.
Luttez contre la chlorose des hortensias et autres plantes acidophiles en les arrosant avec une solution de chélate de fer. Surveillez et traitez si besoin.
 

horizontal rule

PLANTES GRIMPANTES

Pensez à guider, palisser voire même à limiter leur ardeur si nécessaire, à toutes vos plantes grimpantes.
Une fois les glycines de Chine défleuries, procédez à un nettoyage systématique.
Commencez les bouturages sur les espèces précoces : clématite de printemps par exemple.
 

horizontal rule

FRUITIERS

Cessez d'arroser vos fruitiers 15 jours avant la récolte pour obtenir des fruits plus solides.
Tenez propre et meuble la terre au pied des arbres, surtout si le terrain est sec ; paillez éventuellement et arrosez souvent et abondamment les jeunes arbres qui souffrent.
Commencez le pincement pour les tailles en vert sur les pêchers, les pommiers et les poiriers ; ébourgeonnez la vigne.
Éclaircissez sur les arbres facilement accessibles ; vous supprimerez une partie des fruits en surnombre sur les pêchers. Sur les pommiers et les poiriers laissez un à deux fruits par bouquet.
Au verger, des traitements de "rattrapage" contre pucerons et acariens sont encore possibles.
Luttez contre la chlorose des poiriers en les arrosant avec une solution de chélate de fer. Surveillez et traitez si besoin.
Prévenez l'oïdium de la vigne en traitant avec du soufre en poudre ou du soufre mouillable ; traitez les pommiers et les poiriers contre les différents vers des fruits. Pulvérisez de bas en haut par temps sec au moins une fois tous les dix jours.
Placez des épouvantails dans les cerisiers pour éloigner les oiseaux.
 

horizontal rule

La PELOUSE

Tant qu'il fait encore humide, plus souvent vous tondrez, plus beau sera votre gazon. Vous espacerez les tontes quand le temps sera sec. N'oubliez pas d'arroser les jeunes pelouses.
C'est le bon moment pour le désherbage sélectif de la pelouse. Opérez trois jours après une tonte par temps non pluvieux, mais sur sol humide. Attention : par temps chaud et sec, les traitements herbicides brûlent le gazon.
Il est encore temps de fertiliser votre gazon avant les grandes chaleurs. Utilisez un engrais adapté aux jeunes plantations bien démarrées.
 

horizontal rule

La HAIE

C'est le moment idéal pour tailler les haies. Égalisez au coupe-haie électrique les haies de troènes, fusains, ifs, thuyas et cyprès.
Supprimez les parties défleuries des arbustes que vous ne souhaitez pas voir fructifier ou dont vous souhaitez réduire la taille.
Paillez le sol après avoir bien désherbé au pied des jeunes haies.
 

horizontal rule

La REPRODUCTION

Bouturez les plantes que vous aimez : tiges, feuilles, rejets, tout prend racine. Commencez les bouturages sur les espèces précoces : forsythia, clématite de printemps. Bouturez de jeunes rameaux feuillés de rosier, cognassier du Japon, Deutzia, Philadelphus, cotonéaster, pyracantha, bruyères d'hiver, viornes, en laissant un talon de vieux bois à la base. Bouturez les hydrangea.
Bouturez les piléas, les saintpaulias et les pépéromias.
Semez dans un coin de pépinière les fleurs bisannuelles : campanules, myosotis, pensées, digitales, primevères, violette cornue, giroflées ravenelles, pâquerettes, monnaie-du-pape ...et les vivaces : aster, érigéron, ancolie, centaurée des montagnes ...., à l'ombre et à l'abri du vent.
Semis : à la fin du mois, semez les calcéolaires hybrides et les cinéraires.
Repiquages : mettez en godets de tourbe ou en cassettes, les primevères à deux ou trois feuilles.
Repiquez le reste des fleurs annuelles dans le massif que vous avez réservé aux bouquets.
 

horizontal rule

Le BASSIN

Ne laissez pas les algues envahir les bassins.
 

horizontal rule

A l'INTERIEUR

Si vous sortez des plantes d'intérieur pour leur faire passer l'été au jardin, choisissez un endroit à mi-ombre. Sortez toutes les cactées et les succulentes. Sortez le clivia, le beaucarnea et toutes les espèces qui ont besoin d'une alternance de saisons marquées.

Les jours de pluie, sortez les plantes que vous conservez en intérieur. A défaut douchez-les une fois par semaine.
Pincez les plantes qui poussent trop ou de façon disgracieuse.
Introduisez quelques pincées de sans desséché dans de petits trous pratiqués dans la terre des grosses potées. Il s'y décomposera lentement.
Arrosez plus souvent et fertilisez régulièrement en fonction des besoins des plantes.
Si l'eau d'arrosage coule directement au fond du pot, dans la soucoupe, c'est le signe d'une terre trop sèche : immergez alors complètement le pot dans un seau d'eau pendant 10 minutes.
Aspergez souvent les plantes vertes pour maintenir une atmosphère humide dans la serre et la véranda.
Surveillez l'apparition des pucerons, des acariens ou des aleurodes et traitez.
Bouturez les plantes difficiles qui auront tout l'été pour s'enraciner.

Cactées : l'époque est idéale pour toutes les opérations de plantation, de bouturage, de greffe et c'est l'ultime limite pour les semis.
Bonsaïs : dès le début des beaux jours, arrosez-les quotidiennement tôt le matin et en cas de grosse chaleur ou de vent sec, s'ils sont dehors, baignez-les copieusement en fin de journée. La terre ne doit jamais être desséché.
Orchidées : sortez au balcon ou au jardin les Cymbidiums, odontoglosseums et paphiopedilums. Ils ont besoin de la fraîcheur de la nuit pour préparer leur floraison. Mettez-les à l'ombre d'un arbre à feuillage léger et n'oubliez pas de les arroser en fin de journée, vous augmenterez ainsi considérablement leurs chances de refleurir. En revanche, conservez à l'intérieur les phalaenopsis, plus sensibles aux écarts de température.
Asparagus : c'est la fraîcheur qu'ils préfèrent et ils réclament une bonne humidité.
Azalée en pot : coupez l'extrémité des pousses pour permettre la formation de rameaux secondaires qui se développeront à l'aisselle des feuilles et porteront les boutons floraux. Installez la plante en plein air, à l'ombre, et arrosez-la modérément pendant l'été, un excès d'eau risquant de réduire la floraison.
Caladiums : donnez-leur chaleur, lumière et humidité.
Fougères : elles doivent passer l'été au frais. Enterrez-les dans leur pot au pied d'un arbre, ou encore d'un buisson.
Impatiens : même l'exposition du nord lui convient. Elle fleurira sans problème tout l'été.
Coupez les fleurs fanées de vos hibiscus. Ils préfèrent rester à la maison plutôt que de passer les vacances au jardin. Le vent abîme leurs tiges et leurs feuilles.
Arrêtez les arrosages des amaryllis lorsque leur feuillage est complètement fané et coupez à ras tout ce qui est jaune. Stockez-les au sous-sol par exemple.
Vers la fin du mois, remettez en végétation les bulbes de cyclamens pour assurer la floraison en automne.
 

horizontal rule

TRAVAUX DIVERS

Pensez à terminer la taille des arbustes à floraison printanière : spirée, deutzia, weigela, kerria, escallonia, exochorda...
C'est aussi une bonne période pour tailler les haies d'if, de thuya et de Lonicera nitida. Taillez les haies et les formes topiaires.
Poursuivez les tuteurages. Vérifiez les tuteurs et renforcez-les si nécessaire.
Nettoyez les végétaux défleuris du printemps. Supprimez les fleurs fanées et coupez en fin de mois, toutes les tiges défleuries des lupins, delphiniums, iris, pivoines ....
Arrosez abondamment : les plantes en végétation ont besoin d'eau et d'engrais. Arrosez abondamment les arbustes élevés en conteneur et ceux plantés au printemps.
Il faut intervenir sur les indésirables avant qu'elles n'aient eu le temps de disséminer leurs graines. Désherbez encore et toujours.
Ombrez et aérez très largement la véranda.
Surfacez vos plates-bandes, vos massifs, tous les végétaux récemment plantés, avec de l'écorce de pin ou tout autre mulch que vous pourriez avoir à votre disposition. Épandez les tontes de gazon (après les avoir fait sécher) en fine couche là où la terre est nue.
Il est facile en cette saison de repérer les branches mortes des arbres et des arbustes. Profitez-en pour les supprimer.
S'il vous reste des parcelles de terre non cultivées, profitez-en pour semer un engrais vert.
 

horizontal rule

PLANTATIONS

Continuez la plantation des arbres et arbustes élevés en conteneur.
Terminez la plantation de toutes les fleurs d'été telles que pétunias, agératums, bégonias gracilis, sauges, impatiens ...
Doivent être plantés également les espèces tubéreuses ou bulbeuses mises en végétation sous abri durant plusieurs semaines : cannas, bégonias tubéreux, dahlias...
Si vous achetez des plantes en godets, prenez soin d'humidifier la  motte complètement avant plantation. Au besoin, mettez-les à tremper durant plusieurs heures de telle façon que l'eau pénètre bien jusqu'au coeur. Après plantation, arrosez encore copieusement et ménagez une petite cuvette à la base de chaque plante pour faciliter la retenue des eaux d'arrosage par la suite.
 

horizontal rule

ENNEMIS et MALADIES

Surveillez les attaques d'insectes et de maladies. Luttez contre la chlorose des rosiers, hortensias, poiriers et autres plantes acidophiles en les arrosant avec une solution de chélate de fer.  pucerons. Il faut traiter très vite. Surveillez l'envoi des aleurodes et traitez si besoin. Surveillez particulièrement l'apparition des pucerons et l'oïdium, deux fléaux très fréquents.
Traitez préventivement contre les pucerons : les rosiers, les conifères, les viornes ... en épandant des granulés d'insecticide au pied.
Les attaques de maladies ou de parasites divers ont souvent pour origine des traitements trop agressifs du printemps, des carences du sol et un manque d'eau.
Surveillez et traitez l'oïdium des bégonias. A titre préventif, effectuez sur vos pélargoniums une pulvérisation de fongicide  contre une maladie qui peut apparaître cet été, la rouille du pélargonium.
 

horizontal rule

DIVERS

Les plantes vertes prennent leurs quartiers d'été au jardin. Enterrez les pots à mi-ombre. Les arbustes en pot se dessèchent vite, posez un goutte-à-goutte.
Veillez à ce que les plantes sorties au jardin soient arrosées chaque jour et qu'elles ne restent pas en plein soleil. Même les cactées seront plus belles à la mi-ombre.
Installez les Platycerium à l'extérieur dans un endroit ombragé.
Installez à la mi-ombre les camélias en pot et la plupart des bonsaïs et augmentez les arrosages.
Pendant de courtes absences, ombrez les potées pour limiter l'assèchement du substrat. Lors d'absences plus longues, placez les pots dans une caisse remplie de tourbe humide et de grains hydro rétenteurs.
Compost : maintenez la fraîcheur du tas en l'arrosant si nécessaire ; sinon, couvrez-le d'une couche de terre, de planches de bois ou d'une feuille de plastique pour limiter l'évaporation.
 

horizontal rule