Le jardin exotique

horizontal rule

La Côte d'Azur n'a pas le privilège de ce type de jardin qu'il est possible de composer, presque à l'identique, dans certains sites protégés. Une grande variétés de végétaux, plantes de garrigue et arbustes à feuillage persistant, s'adaptent à ces climats difficile, dans lesquels le fort ensoleillement, le vent et la sécheresse alternent avec de grosses pluies.
Avant toute intervention, procédez à l'analyse du sol et ayez pour première préoccupation de l'enrichir. S'il est sableux, un important apport de matières organiques s'impose et les engrais sont à prévoir dès la première année. Accompagnez, ainsi, la plantation de sang desséché et de corne torréfiée.
Veillez aussi à protéger la terre de l'érosion provoquée par les grosses pluies et établissez si nécessaire, des terrasses bordées de murets de 50 centimètres de haut. Cette solution, idéale pour un terrain en pente, permet de jouer avec les espèces et de faire resplendir leurs couleurs. Hibiscus, lantana, Pelargonium et Plumbago s'opposent ainsi à des spécimens désertiques : acacia d'Australie, Callistemon, Cassia - semblable au mimosa -, Coronilla, Echinocereus, Nerium et Strelitzia. Des parterres de Gazania et d'Osteospermum, d'Iris adaptés aux terres caillouteuses, et l'arctotis, qui fleurit en hiver, forment la base des bordures. Agaves, Aloès, Sedum et Yucca occupent les endroits plus secs. Quant à la Bougainvillée, dont les bractées violettes, rouges, orange ou roses sortent toute l'année, faites-en une carte maîtresse. Établissez un fond de plantes pour protéger les espèces moins rustiques du vent en associant conifères, eucalyptus, graminées et roseaux à Lavandes, Olearia, Phlomis, Senecio et Tamaris. Contrez enfin les dégâts dus au dessèchement de la terre en paillant après l'avoir arrosée - c'est aussi un moyen d'économiser l'eau.
Pour habiller les allées, utilisez des gravillons ou de l'écorce de pin, répandus sur une feuille plastique trouée ou placés directement sur la terre.