Les agrumes

horizontal rule

Tous les arbres du genre citrus forment le groupe des agrumes. Ils sont originaires des régions chaudes d'Asie. Ce sont les orangers, les citronnier, les mandariniers, les pamplemoussiers, les bigaradiers. Leur feuillage est persistant, ovale et lustré, souvent coriace. Les fleurs, blanches et solitaires, agréablement parfumées, sont portées directement sur les rameaux. Beaucoup d'espèces portent des épines. Tous les fruits sont très riches en vitamine C.

Peut-on considérer les agrumes comme des plantes d'appartement ? la culture en pot est la seule possibilité de cultiver les agrumes en dehors de la zone de l'oranger, qui s'étend sur la Côte d'Azur de Toulon à Menton, sur le pourtour de la Corse et le littoral des Pyrénées Orientales. Pour autant, ce ne sont pas des plantes d'appartement, et vous avez tout intérêt à les mettre à l'extérieur en dehors des période de froid, pour leur donner de la vigueur. Même l'oranger d'appartement, le calamondin, est bien plus joli en extérieur.

Quelles sont les espèces capables de donner quelques fruits en pot ? l'agrume le plus prodigue est, sans conteste, le calamondin. Hélas, ses fruits ne sont pas très bons (sinon confits ou dans l'alcool), mais ils sont si jolis par ailleurs. Vous pouvez aussi espérer quelques citrons, une poignée de kumquats, à déguster entiers avec leur peau, trois ou quatre clémentines, et un pomélo.

En ce qui concerne le parfum des fleurs, ce sont l'oranger, le mandarinier et le bergamotier qui arrivent gagnant.

Faut-il un terreau spécial ? l'idéal est un mélange constitué de terre de jardin, de tourbe et de sable, à égalité. Les agrumes de 50-60 cm de haut peuvent rester trois ans ou plus dans le même pot, à condition que vous preniez le relais dès la deuxième année pour la nutrition. Apportez de l'engrais liquide pour agrumes, une fois sur deux dans l'eau d'arrosage, tant que la plante est en pleine pousse, au printemps et en été. Entre deux rempotages, surfacez : griffez délicatement la surface des pots, ôtez la vieille terre sur 3 ou 4 cm, sans blesser les racines, et remplacez par du terreau neuf.

Faut-il beaucoup d'eau pour les agrumes ? les agrumes détestent les excès d'eau. Et ils le font savoir : un excès d'eau se traduit par la chute des feuilles. Drainez le fond des pots avec 5 cm de gravier ou de billes d'argile. Arrosez peu mais régulièrement et videz l'eau des soucoupes, et surtout fuyez les bacs à réserve d'eau. Laissez la terre sécher sur quelques centimètres entre deux arrosages. Les agrumes se contentent de l'eau du robinet, si elle n'est pas trop calcaire ou trop chlorée. Dans le premier cas, les feuilles jaunissent par endroits : on dit qu'elles chlorosent. Faites bouillir l'eau pour éliminer le tartre. Pour éliminer le chlore, laissez reposer l'eau dans l'arrosoir pendant une nuit. Mais l'idéal est encore l'eau de pluie non polluée.

Comment protéger les agrumes en hiver ? les agrumes ont besoin d'une période d'hivernage, amenant un repos végétatif. Pendant ces quelques semaines, les fruits terminent leur maturation. En outre, cette période de froid, entre 5 et 8°C, induit la floraison de l'année suivante. Hivernez dans une pièce froide, autour de 10°C. En limite de région à climat doux, paillez le pied des agrumes en pot, et emmaillotez de trois tours de voile d'hivernage, la plante et le pot. Dans ces régions, les quelques degrés gagnés sont souvent suffisants. Profitez des belles journées hivernales pour aérer vos agrumes. Si vous les rentrez, sachez qu'au-dessus de 13°C ils n'observent pas de repos de végétation : vous devez alors maintenir arrosages et engrais.

Les parasites sont-ils nombreux ? ils se développent surtout dans les ambiances confinées des appartements et des vérandas. Guettez les attaques de pucerons, faciles à déceler, et traquez les araignées rouges à la loupe. Pulvérisez des insecticides. Mais ce qui est fréquent, ce sont les cochenilles farineuses. Depuis quelques années sévit un nouveau fléau : la mineuse des agrumes. Elle provoque la déformation des jeunes feuilles et la présence de galeries sur le limbe. Coupez et jetez les extrémités atteintes.   

La toilette des agrumes : qu'ils soient cultivés en pots ou en pleine terre (dans le Midi) en mars, supprimez les gourmands qui apparaissent au niveau de la greffe, ainsi que toutes les pousses qui se forment sur le tronc et à l'intérieur de la couronne. Éliminez aussi les petites branches stériles, fréquentes sur les citronniers.

Variété Rusticité Floraison Maturité des fruits Observations
Citronnier des 4 saisons -5°C Toute l'année toute l'année Le Meyer est rustique à -11°C. Très difficile en pot
Limettier 0 à -6°C mars et septembre novembre et février C'est le citron vert. Facile en pot
Oranger -4/-5°C mars-avril fin novembre Très parfumé. Pleine terre
Clémentinier -5°C mars-avril octobre à février Végétation dense
Mandarinier -5°C avril-mai novembre-décembre -11°C pour 'Satsuma'
Kumquat -11°C juin-juillet décembre-janvier Fruits délicieux. Facile en pot
Calamondin 0°C mai-juin septembre-octobre Le plus facile de tous en pot
Pomelo -3°C avril-mai novembre-décembre Le "pamplemousse". Bien en orangerie. Aime la chaleur
Bergamotier -6°C avril-mai novembre-décembre Très parfumé. Bien en véranda

 

Drôle d'agrume : la main de Bouddha. La palme de la curiosité revient à une forme étrange de cédratier, C. medica sarcodactylis, pour ses fruits aux longues excroissances, mimant les doigts de deux mains lors de la prière. Des pèlerins fraîchement convertis au bouddhisme lui ont donné le nom de main de Bouddha, au IVème siècle.

horizontal rule

 

      

• Calamondin • Citrofortunella • Citrus • Oranger •