Les orchidées

horizontal rule

         

         

En hiver, périodes de fêtes, les plantes fleuries sont rares. Pourtant, un monde merveilleux et coloré s'ouvre à nous : la grande famille des orchidées tropicales qui nous viennent des luxuriantes profondeurs de la jungle. Exotiques, fascinantes, quelques fois étranges ... elles offrent un choix presque infini. Il y a dans le mot d'orchidée, une sonorité qui fascine toujours. Une sorte d'invitation au voyage dans les splendeurs de l'exotisme. Un mélange d'inaccessible, de précieux, de mystérieux qui n'a pas fini d'envoûter ceux que séduisent les beautés rares.

Demeurées très longtemps des plantes mythiques, leur culture était considérée comme une véritable discipline scientifique, jalousement monopolisée par une certaine élite de la botanique. On pénétrait alors dans une serre à orchidées comme dans un temple, et la vue de ces fleurs admirables, dont l'éclat et parfois le parfum n'ont pas d'équivalent dans tout le règne végétal, ne pouvait qu'intensifier cette aura. Il est vrai aussi que la culture de certaines orchidées est restée longtemps une énigme pour les orchidophiles eux-mêmes. Aujourd'hui, grâce aux nouvelles connaissances ayant permis de vaincre toutes ces difficultés d'hier, les débutants peuvent se lancer avec succès à la conquête des orchidées, notamment avec de nombreux hybrides, faciles à cultiver sous serre ou tout simplement dans un intérieur.

Sous le nom usuel d'orchidées, on désigne l'ensemble des plantes appartenant à la famille des Orchidacées, l'une des plus importantes de tout le règne végétal, avec plus de vingt-cinq mille espèces naturelles recensées, près de cent mille espèces et hybrides répartis en sept cent cinquante genres. Qui plus est, c'est une des familles végétales qui parviennent le mieux à se développer sur tous les continents, même si c'est sous les tropiques qu'elles trouvent leur climat de prédilection. 
Les orchidées sont répandues dans toutes les parties du monde, mais la plupart de celles qui sont recherchées pour leurs fleurs magnifiques sont originaires des zones tropicales. Près de la moitié des espèces est terrestre : elles poussent dans le sol et se nourrissent de façon classique, par l'intermédiaire des fines radicelles garnissant leurs racines charnues ou leurs rhizomes. Les autres sont dites épiphytes, elles se développent sur des supports divers, car elles disposent d'un système de racines adventives qui leur permet de s'accrocher aux arbres, aux creux des rochers, aux vieilles souches dont elles se servent uniquement de support. En effet, elles puisent leurs substances nutritives et l'eau dont elles ont besoin dans l'atmosphère et dans les débris végétaux et animaux qui s'accumulent  à l'aisselle des feuilles ou dans les anfractuosités de leur support. On comprend mieux d'où vient leur surnom de filles de l'air. 
L'homme s'est jeté à corps perdu à la découverte des orchidées. Ces belles exotiques nous dévoilent, au fil des mois, toute une gamme de couleurs, des plus tendres aux plus brillantes, en passant par des nuances uniques dans le monde végétal. S'il est toujours vrai que beaucoup d'orchidées continuent d'être hors de la portée des amateurs, d'autres, par contre, se caractérisent par leur excellent caractère et leur aptitude à vivre en bonne santé chez tous ceux qui voudront bien leur consacrer le minimum de soins qu'elles exigent.

Les orchidées ornementales sont en grande majorité épiphytes. Parmi les formes terrestres, il n'y a guère que les espèces du genre Paphiopedilum, communément appelées sabots-de-Venus, qui soient cultivées à l'intérieur. Elles nous gratifient de leur floraison pendant deux à six semaines, voire plusieurs mois.
 Dans leur milieu naturel, certaines orchidées, comme les cymbidium sont sympodiales ou sympodes. Elles développent des pseudo-bulbes, tiges renflées, épaisses, adaptées pour emmagasiner eau et nourriture, leur permettant de résister à de longues périodes de sécheresse. Ils portent les feuilles et même les racines qui s'orientent pour mieux absorber l'humidité de l'air. D'autres développent des feuilles très épaisses qui leur permettent de survivre entre deux pluies. Dans les régions tempérées, plus froides, les orchidées poussent à la surface du sol, produisant des rosettes de feuilles avec des fleurs au centre. Cymbidium, Cattleya et Odontoglossum sont des orchidées sympodiales.
Il existe aussi des orchidées monopodiales qui croissent à partir d'un seul rhizome vertical, au centre duquel partent les nouvelles pousses. La longueur du rhizome varie selon les espèces. Il peut être assez long chez l'orchidée Vanda et plus court chez l'orchidée Phalaenopsis.
Généralement les orchidées épiphytes fleurissent de l'automne à la fin du printemps. Les fleurs se développent à partir des pseudo-bulbes. Ceux-ci constituent des touffes ou sont plus ou moins espacés le long du rhizome. Lorsqu'il n'y a pas de pseudo-bulbes, les fleurs peuvent naître à l'aisselle des feuilles comme c'est le cas pour Vanda.

horizontal rule

horizontal rule

 

 

Beaucoup de lumière, une forte humidité ambiante, une excellente aération et un bon écart de température entre le jour et la nuit sont les secrets de leur réussite .... 

Placez votre orchidée près d'une fenêtre, bien  exposée (sud, est ou ouest), avec un voilage pour la protéger des brûlures du soleil, surtout de début mars à fin octobre.

La température idéale  à offrir à une orchidée dépend de ses propres besoins et de la saison.
Éloignez-la de toute source de chaleur vive comme la cheminée ou les radiateurs, autour desquels l'air est trop sec. 

Recréez une hygrométrie convenable autour du pot. Chaque jour bassinez le feuillage sous forme d'un fin brouillard.

Arrosez selon les besoins de chaque orchidée avec de l'eau non calcaire. Ne laissez jamais d'eau dans la soucoupe : n'oubliez pas que l'excès d'arrosage peut asphyxier la plante.

Afin de garder votre orchidée en pleine santé, employez des engrais foliaires ou d'arrosage tous les quinze jours en été, et toutes les trois semaines en hiver.

Taillez les hampes florales en fin de floraison et rempotez votre plante (tout les ans si elle est jeune, sinon tous les deux ou trois ans suffiront), au printemps ou en été, avec un substrat spécial orchidées.

horizontal rule

horizontal rule


Orchidées de serre froide
Pleione, Calanthe, quelques Cypripredium se plaisent en serre froide non chauffée (température minimum de 7 à 8°C). Certaines Vanda et Cymbidium supportent même des minimales de 5 à 7°C.

Orchidées de serre chaude
Dendrobium macranthum

Orchidées de pleine terre
Il existe plusieurs espèces pouvant se développer en pleine terre et en plein air dans nos jardins : le sabot de Vénus (Cypripredium) mais aussi les spiranthes, orchis et ophrys. 
Bletilla striata avec ses fleurs roses pousse très bien avec une petite protection hivernale. Bien sûr il leur faut un hiver doux et de la lumière. Plantez-les en petit groupe. Les régions du sud sont tout de même recommandées. C'est une orchidée qui peut être cultivée en appartement, à la lumière et dans une pièce chaude. Elle réclame un arrosage régulier.

Pleione formosana est une petite orchidée originaire du Tibet. En climat doux, elle se développe en pleine terre, où elle supporte les faibles gelées. Elle affectionne un endroit ensoleillé et protégé. Elle fleurit en mai/juin. Elle mesure 10 cm de haut, Plantez tous les 5 cm à 2 cm de profondeur. Elle se plaira également en appartement où vous pourrez profiter pleinement de ses fleurs aux tiges très courtes. Posés sur un mélange à parts égales de sable et de terreau, ses pseudo-bulbes, laissés au sec ces deux derniers mois, sont arrosés à partir de ??? et fleurissent en quinze jours.

 

horizontal rule

horizontal rule

• Les Orchidées - Conseils d'achat • Les Orchidées - le Substrat • Les Orchidées - la Température • Les Orchidées - l'Exposition • Les Orchidées - l'Hygrométrie • Les Orchidées - le Tuteurage • Les Orchidées - la Fertilisation • Les Orchidées - l'Arrosage • Les Orchidées - le Rempotage • Les Orchidées - La Division • Les Orchidées - les Soins divers • Anoectochilus discolour • Bletilla • Cambria • Cattleyas • Cymbidium • Dendrobium • Lycaste • Miltonia • Odontioda • Oncidium • Odontocidium • Odontoglossum • Paphiopedilum • Phalaenopsis • Pleione • Potinara • Vuylstekeara • Les Orchidées : autres curiosités •

 

horizontal rule

horizontal rule