Le mois de mai

horizontal rule

Dans les premiers jours de mai, il peut se produire encore quelques gelées dans les régions continentales. Soyez donc prudents jusqu'au 15 dans ces régions.

horizontal rule

ARBRES et ARBUSTES

Dans le registre des tailles, au fur et à mesure que les arbres et arbustes terminent leur floraison, taillez-les pour qu'ils restent vigoureux et bien formés : Ribes, forsythias, bruyères d'hiver, deutzias, vibrunums à fleurs, spirées de printemps, lilas, cytises et seringats. Coupez les fleurs fanées  et profitez-en pour supprimer les brindilles malingres inutiles et les branches mal placées qui pourraient déséquilibrer la silhouette des arbustes. Ne touchez surtout pas aux variétés estivales.
Taillez les orangers du Mexique, les stachyurus ... plantés en isolés, les escallonias et les berbéris ou troènes persistants conduits en haie.
Il est encore possible de planter les arbres et arbustes persistants présentant de belles mottes ou cultivés en conteneur tels les magnolias et les espèces peu rustiques (orangers du Mexique et céanothe pour leur feuillage, hortensias pour leurs boutons fragiles la première année...). N'oubliez pas d'humidifier la motte à coeur et d'arroser régulièrement dans les semaines qui suivront.
Arrosez vos récentes plantations s'il ne pleut pas, même si les températures ne sont pas encore très élevées.
 

horizontal rule

ROSIERS


Les rosiers plantés à l'automne dernier ou au printemps peuvent commencer à être nourris. Arrosez-les régulièrement . Ne mouillez pas le feuillage.
Apportez aux rosiers remontants un engrais liquide pour plantes fleuries.
N'attendez pas l'apparition des maladies pour effectuer des pulvérisations. Les maladies doivent être traitées avant qu'elles soient visibles. Employez un produit total qui évitera l'apparition du blanc ou de l'oïdium, la maladie des taches noires et la rouille. Traitez-les deux fois par mois avec un produit total pour bien les protéger. Surveiller l'extrémité des jeunes pousses de vos rosiers : c'est l'endroit que les premiers pucerons aiment investir en priorité. Traitez si besoin. Vous pouvez épandre un insecticide systémique à leur pied pour lutter en continu contre les pucerons.
Binez le pied des rosiers, supprimez les pousses verticales issues du porte-greffe. Paillez leurs pieds pour maintenir l'humidité du sol. Coupez les fleurs fanées.
Surveillez l'apparition des gourmands au pied de vos rosiers plantés en bacs. Donnez-leur de l'engrais spécial rosiers pour favoriser la formation des boutons.
 

horizontal rule

PLANTES VIVACES

Au fur et à mesure de leur pousse, pensez à tuteurer les plantes vivaces hautes : delphiniums, Campanula lactiflora, Thalictrum flavum ...
Delphiniums : rempoter les boutures racinées et les jeunes semis.
Transplantez au jardin les plantes bien racinées.
Arrosez régulièrement si le temps est sec.
Semez les plantes vivaces diverses qui fleuriront votre jardin à partir de l'an prochain : coréopsis, lupin, delphinium, gaillarde. Elles auront suffisamment poussé pour être plantées à l'automne.
Si les premières plantes vivaces de tout début de printemps ont cessé de fleurir, vous pouvez commencer à les bouturer, à les diviser ou simplement vous pouvez rabattre les touffes. Taillez-les à la cisaille (pensées, violettes, ...).
Replantez au jardin la potée de muguet que l'on vous a offerte au 1er mai.
Pincez les touffes herbacées pour les rendre plus compactes et plus florifères.
 

horizontal rule

BULBES

Arrachez les bulbes défleuris et plantez-les en jauge pour qu'ils continuent leur végétation. Sinon, laissez-les sur place, coupez les tiges des fleurs, mais ne coupez pas leur feuillage maintenant car les bulbes ne se sont pas encore reconstitués. Vous ne le ferez que lorsque le feuillage aura complètement jauni.
Dès la mi-mai, mettez en place les plantes bulbeuses à floraison estivale : lis, dahlias, colchiques, hédychiums, cannas, bégonias tubéreux forcés ou non. Les bulbes qui n'auront pas été forcés précédemment fleuriront plus tardivement que les autres. Plantez encore des glaïeuls.
Si vous avez déjà planté des dahlias, procédez à un premier pincement. Il consiste à couper les tiges jeunes et tendres, pour les obliger à se ramifier à l'aisselle des feuilles situées plus bas. En procédant ainsi, vous obtiendrez des touffes plus trapues, moins hautes, des branches florifères plus nombreuses. Mais vous retarderez quelque peu la floraison. Si vous n'avez pas installé de tuteurs au moment de la plantation, faites-le maintenant en veillant bien à ne pas blesser les tubercules. Commencez également, à effectuer tous les 12 jours environ, un arrosage avec un engrais soluble, surtout pour ceux qui sont plantés en bac.
Installez des tuteurs sur les plantes à grand développement (glaïeuls, dahlias, cannas ...).
 

horizontal rule

ANNUELLES et BISANNUELLES

Finissez de préparer les emplacements réservés à vos fleurs d'été, et, en début de mois, commencer à planter les annuelles semi-rustiques (sauge, rose d'Inde, tabac, agératum, pétunia ...) pour peu que les plants soient endurcis et en débutant par les endroits les plus abrités. Il en est de même pour les plantes vivaces semi-rustiques (gazanias, verveine, cuphéa, ostéospermum, brachycome, argyranthémum, géraniums, impatiens, lobélias ...). Attendez que les saints de glace (11, 12 et 13 mai) soient passés pour planter les plus fragiles et aux endroits plus exposés.
Semez encore en place des plantes annuelles rustiques, mais c'est le dernier délai : soucis, capucines, scabieuses, ipomées et lavatères...
Pensez à semer les bisannuelles qui, semées en mai-juin, ne fleuriront que l'année prochaine : pensées, pâquerettes, certaines variétés de giroflées et campanules, les primevères...
Commencez à nourrir les potées qui ont 15 jours/un mois d'existence. Apportez de l'engrais liquide pour plantes fleuries une fois par semaine, après un arrosage à l'eau claire. Étoffez les plantes à fleurs en les pinçant ; cette opération est indispensable pour la plupart des annuelles.
Sortez les pélargoniums dès le 15 mai, dès que les risques de gelées ont complètement disparu.
N'oubliez pas les arrosages car le mois de mai est capital dans le développement de toutes les plantes d'été. Traitez-les contre les maladies et les parasites.

horizontal rule

PLANTES de TERRE de BRUYERE

Taillez les bruyères défleuries, surtout les anciennes pour qu'elles s'étalent bien au sol.
Surveillez les feuilles qui pâlissent, surtout en terre de bruyère. Donnez-leur du fer si nécessaire.
Supprimez les fleurs fanées des rhododendrons pour faire apparaître les boutons. Rien n'interdit une véritable taille si nécessaire, si les arbustes sont dégarnis à la base par exemple, échevelés ou trop encombrants. Taillez au-dessus d'une couronne de feuilles. Coupez tout le bois mort, ainsi que les brindilles mal formées et donnez une forme de dôme à l'arbuste.
N'oubliez pas d'arroser si le temps est sec : il faut maintenir une certaine humidité au pied des jeunes sujets, mais attention, il n'est pas question non plus d'arroser tous les jours.
 

horizontal rule

PLANTES GRIMPANTES

 

horizontal rule

FRUITIERS

Les plantations sont terminées. A la limite, vous pouvez encore planter quelques petits fruits dès lors qu'ils sont en conteneurs : cassissiers, framboisiers et groseilliers, les fraisiers remontants et des 4 saisons, une vigne de table. Arrosez-les bien.
Commencez à installer des dispositifs affolants sur vos cerisiers. Ils seront efficaces quelques jours, permettant aux fruits de parfaire leur maturité.
Pour les fruits de valeur, poiriers ou pommiers en espaliers par exemple, pratiquez l'ensachage. Vous ligaturerez ces sacs spéciaux sur le pédoncule du fruit à protéger. Vous éviterez ainsi la tavelure, le ver des fruits et plus tard les attaques de guêpes.
Effectuez les pincements régulièrement. Cette taille d'été est le complément de la taille effectuée en hiver. En ce moment, il s'agit déjà du second pincement. Rappelons que la pousse terminale d'un arbre en formation et conduit en espalier, ne doit pas été pincée. Ces pincements ont lieu sur les pousses de l'année et permettent de refouler la sève vers les fruits.
Surveillez les fruits : éliminez tous les fruits déformés ou malades pour lutter contre les parasites et les maladies.
Procédez au ciselage des grappes de raisin, consistant à enlever les grains en surnombre, ceux qui sont tachés ou mal formés, afin que les grains conservés disposent de plus de place. Ensachez ensuite les grappes, pour les cultures conduites en espaliers ou en tonnelles. Commencez la taille en vert des pêchers et des brugnoniers. Arquez les branches des poiriers et des pommiers trop vigoureux.
Dès que la nouaison sera achevée, vous appliquerez une fumure de sulfate d'ammoniaque ou d'ammonitrate (30g/m2).
Soignez bien vos cassissiers et groseilliers à maquereaux.
Attention aux parasites, surveillez et traitez dès que nécessaire.
Poursuivez les traitements des pommiers et des poiriers contre la tavelure et l'anthonome. Traitez avec des produits à base de lindane à deux reprises dans le mois. Pulvérisez bien partout jusqu'à la cime des arbres.
Pulvérisez un insecticide de contact sur les pommiers quand les fruits se forment. C'est à ce moment que le carpocapse vient pondre. Ses chenilles donnent des fruits véreux.
Traitez les pruniers et cerisiers contre les pucerons et les pommiers contre la tavelure.
Soufrez les vignes et les groseilliers à maquereaux contre l'oïdium.
Ne laissez pas se développer les colonies de pucerons à l'extrémité des jeunes pousses de cerisiers, de pruniers, de groseilliers ...
Les greffes doivent être terminées dans la première quinzaine du mois. Surveillez le démarrage des greffons en desserrant les liens trop tendus.
Arrosez souvent vos fruitiers s'il ne pleut pas ou si les températures élevées sont déjà arrivées. Paillez au pied des jeunes arbres, après désherbage, pour lutter contre l'évaporation.
 

 

horizontal rule

La PELOUSE

Tondez régulièrement, si possible, en descendant la hauteur de coupe. Désherbez et nourrissez. Tondez plutôt l'après-midi que le matin, l'herbe sera moins humide.
Arrosez si nécessaire, surtout les jeunes pelouses. Plutôt que d'être fréquents, les arrosages peuvent être espacés, mais ils doivent surtout être copieux.
Sur les anciennes pelouses, l'arrosage pourra être précédé d'un épandage d'engrais "spécial gazon" parfois associé à un désherbant sélectif ne détruisant que les plantes ne faisant pas partie de la famille des graminées. Opérez seulement si le temps est doux (15°C) et le sol humide.
Si vous avez ensemencé votre gazon le mois dernier, vous effectuerez ce mois-ci la première tonte. Vérifiez que votre lame coupe parfaitement pour éviter aux brins d'herbe d'être arrachés ou déchaussés. Vous ferez suivre cette première tonte d'un passage au rouleau sur une terre humide pour aider à un enracinement plus solide.
Recoupez vos bordures.
 

horizontal rule

La HAIE

Les haies se développent : taillez-les. Les troènes ont besoin d'une taille sévère. Les thuyas beaucoup plus légère. Vous pouvez commencer à tailler la haie d'aubépines en fin de mois.
Quand les haies de conifères n'ont pas été entretenues depuis plusieurs années, il ne faut pas attendre l'été pour les couper, surtout si vous avez l'intention de les raccourcir. La coupe ne doit pas, de toute façon, excéder un tiers de l'arbre. Taillez au-dessus d'une pousse susceptible de reformer une nouvelle flèche. Ensuite il faut cicatriser.
N'hésitez pas à arroser les jeunes haies.
 

horizontal rule

La REPRODUCTION

Multipliez les sédums et marcottez les arbustes à fleurs.
Bouturez le laurier-rose dans de l'eau additionnée d'hormone d'enracinement.
Rempotez les boutures que vous avez faites le mois dernier et qui ont raciné.
Avec le mois de mai commence l'époque des semis de fleurs vivaces ; elles ne fleuriront naturellement que l'année prochaine.
Semez directement en place des fleurs pour l'été : centaurées, coquelicots, pieds d'alouette annuels, gazanias, eschscholzias, lavatères, limnanthes, malopes, capucines, julienne de Mahon, souci, ipomée, pourpiers, cosmos, soucis, lupins annuels, mufliers, giroflées quarantaines... Les graines semées à la volée ce mois-ci rattrapent souvent le temps perdu grâce à la douceur et à l'humidité du mois de mai. On peut encore accélérer leur germination en les mêlant à du sable fin et humide placé 24h à 20°C dans la maison.
 

horizontal rule

Le BASSIN

 

horizontal rule

A l'INTERIEUR

C'est le moment des boutures.
Taillez les misères (Tradescantia) dont les tiges s'allongent et faites-en des boutures pour renouveler vos potées.
S'ils se sont "déplumés" pendant l'hiver, sortez le Ficus benjamina et le Schefflera lorsque la température extérieure se stabilise à un minimum de 15°C.
Aérez la véranda dès que le soleil chauffe. Mais faites attention aux courants d'air.
Rempotez les Cattleyas.
Apportez plus régulièrement et plus généreusement de l'eau aux plantes en fleurs. Arrosez avec des solutions nutritives très diluées les plantes rempotées depuis plus d'un mois. Nourrissez les agrumes en bac toutes les semaines et toutes vos plantes, de façon régulière,  toujours sur un terreau humide.
Rempotez les cactées après la floraison. Sortez celles qui sont dans votre intérieur dès qu'il ne gèle plus.
Semez des plantes grasses, elles profiteront de l'été pour s'affirmer.
Baignez les cornes d'élan dans une bassine d'eau.
Poursuivez les rempotages et pincements sur les bonzaïs. Arrosez tous les jours les bonzaïs d'intérieur, sauf ceux qui viennent d'être taillés.
 

horizontal rule

TRAVAUX DIVERS

Continuez les désherbages manuels ou chimiques. Ramassez les mauvaises herbes pour éviter que certaines d'entre elles s'enracinent à nouveau ou se bouturent. Binez délicatement le pied des arbres.
Coupez les fleurs fanées.
Préparez de belles suspensions avec des fuchsias : mélangez variétés dressées et variétés retombantes pour former une belle boule de fleurs.
Redessinez les contours de la pelouse au bord des massifs.
Préparez ou achevez de préparer les massifs, parterres, bordures destinés à recevoir prochainement les fleurs annuelles qui sont encore pour l'instant cultivées sous abri. Si ces emplacements étaient précédemment occupés par les bulbes à fleurs il ne sera pas forcément nécessaire de bêcher la terre, à moins que celle-ci soit très argileuse ou tassée par les intempéries.. En général le passage du croc suffit amplement pour obtenir un bon ameublissement du sol. Profitez de cette préparation pour incorporer un engrais complet en même temps qu'un fumier déshydraté ou très décomposé.
Paillez le sol au pied des arbres, arbustes et vivaces nouvellement plantés pour éviter une trop forte évaporation et maintenir un bon taux d'humidité.

horizontal rule

PLANTATIONS

Semez, plantez en place, les capucines, cosmos, géraniums, soucis, pourpiers, glaïeuls, dahlias, bulbes, godets, pots, c'est le moment idéal pour garnir tout le jardin.
Seuls les végétaux élevés en conteneurs peuvent maintenant être plantés. Pensez qu'il faudra arroser vos plantations très régulièrement pour assurer une bonne reprise.
 

horizontal rule

ENNEMIS et MALADIES

Surveillez tous vos végétaux et traitez si nécessaire.
Continuez de surveiller et lutter contre le criocère du lis. Surveillez toujours les gastéropodes.
Traitez les rosiers contre les pucerons et autres maladies, puis les roses trémières contre la rouille avec de la bouillie bordelaise.
Brûlez toutes les branches des arbustes que vous avez taillés et qui se trouvent déjà atteintes par les pucerons.
Effectuez une pulvérisation à titre préventif sur vos clématites à grandes fleurs, pour éviter une maladie qui peut les endommager gravement, provoquant la fanaison totale sans cause apparente. Renouvelez le traitement 10 jours plus tard. Employez un produit contenant du bénomyl ou bien du captane.
N'attendez pas l'apparition des maladies sur les rosiers pour effectuer des pulvérisations. Les maladies doivent être traitées avant qu'elle soient visibles. Employez un produit total qui évitera l'apparition du blanc ou de l'oïdium, la maladie des taches noires et la rouille.
Attention aux parasites qui guettent vos fruitiers.
Placez des plaques jaune vif garnies de glu dans la serre pour lutter contre les aleurodes. Pulvérisez si besoin, un insecticide naturel sur vos plantes de serre ou de véranda.
Épandez des granulés d'insecticide systémique dans les jardinières et au pied des rosiers pour combattre efficacement les pucerons.
Luttez contre le chlorose des rosiers, hortensias, poiriers, etc... en les arrosant avec une solution à base de chélate de fer.
Traitez les annuelles contre les maladies et les insectes.
 

horizontal rule

DIVERS

C'est la meilleure période pour garnir vos fenêtres, balcons, jardinières, pots, bacs, vasques ... avec les fleurs annuelles semées ou achetées, cultivées en godets : bégonias, impatiens, balsamines naines, géraniums, pétunias, lobelias, annuelles grimpantes, géraniums, dahlias, mais aussi les plantes aromatiques, lavandes... Après l'achat, rempotez vite les plantes achetées en godets, de préférence dans des pots en terre cuite ou des bacs à réserve d'eau. Attention à ne pas laisser en plein soleil les godets ou conteneurs que vous venez d'acheter.
Pincez les tiges des espèces de fin d'été : dahlias, asters, soleils ...
Dans le courant du mois, sortez toutes les plantes rentrées pour l'hiver et que vous avez sorties progressivement en avril, en évitant au début de les placer en plein soleil : bananiers, fuchsias, hibiscus, lantanas, bougainvillées, lauriers-roses, palmiers, daturas.
Continuez ou commencez sans tarder les apports d'engrais pour plantes fleuries aux arbustes et plantes fleuries plantés en pleine terre, pour maintenir une floraison soutenue.
Il est urgent d'installer des ombrages sur vos serres et vérandas. Protégez les bonzaïs qui ne supportent pas les rayons brûlants du soleil. Installez en plein soleil les cactées mais elles devront être protégées des pluies abondantes par un rebord de toit par exemple.
 

horizontal rule