Plantes médicinales ou aromatiques

horizontal rule

Le jardin d'herbes. C'est probablement le plus ancien jardin créé par l'homme. On le trouve chez les Chinois, près de trois siècles avant J.-C., où l'on aurait recensé deux cent cinquante plantes, dont certaines sont encore utilisées. Au Moyen-Orient, à la même époque, on relève une pharmacopée de plus de mille quatre cents plantes. Pythagore, pour sa part, fonde une école où les herbes aromatiques font l'objet d'un enseignement. Au Moyen Age, puis à la Renaissance, les plantes aromatiques et médicinales sont largement utilisées. On n'avait alors pas le choix ... Les monastères perpétuent la tradition des herbes aromatiques, les plantant en groupes distincts pour éviter les erreurs et les mélanges au cours de la cueillette.
Aujourd'hui, le jardin d'herbe est un peu moins condimentaire et de plus en plus décoratif, ce qui n'empêche pas l'association des deux tendances.
La séparation des herbes en compartiments facilite la cueillette et le désherbage ainsi que l'entretien de la plantation. Un entourage de briques et de gravillons facilite l'accès.

Quand vous cueillez des herbes, coupez-les jusqu'à terre, sachant que les tiges ne repoussent pas. Comme elles ne sont pas réservées à l'été, sachez en profiter l'hiver. Pour cela, cueillez-les en bouquet que vous attachez et accrochez tête en bas jusqu'à ce qu'elles soient bien sèches, ou écrasez les feuillages et placez-les dans une boîte hermétique. Vous pouvez aussi les faire sécher à plat sur un plateau dans une pièce aérée avant de les émietter. Si vous préférez les congeler, agissez tant qu'elles sont fraîches. Mettez quelques feuilles d'herbes hachées ou non dans un bac à glace rempli d'eau. Une fois les glaçons aromatiques formés, transférez-les dans des sacs plastiques que vous conserverez au congélateur. Cette méthode est la seule qui permette de garder le basilic pour une utilisation toute l'année, son feuillage supportant mal le séchage.

La plupart des herbes aromatiques peut être multipliée par marcottage ou bouturage en mars-avril ou en septembre. Méfiez-vous de la menthe, dont les racines deviennent envahissantes, et préférez une plantation en pot enterré. Pour le persil et la ciboulette, dont vous ferez sans doute grand usage, réalisez plusieurs semis à quelques semaines d'intervalle.
Lors de la plantation, si le temps est au froid et à la pluie, prévoyez de protéger les herbes.

On a pour habitude de diviser chaque année au début du mois de mars, les touffes de plantes aromatiques en place depuis au moins quatre ans. Elles gagnent beaucoup en vigueur. La motte est divisée en quatre fragments repiqués à 20 cm de distance les uns des autres. Cette opération est essentielle pour la ciboulette ou l'estragon qui ne manqueraient pas de s'étioler dans cette division.

 

Herbe Hauteur en cm Remarques
Basilic 25 Semez en mars ou plantez en pot en mai
Cerfeuil 30 Semez tous les mois à partir de mars
Ciboulette 20 Semez en avril-mai ; ne cueillez pas la première année
Coriandre 40 Semez en avril ; ramassez et séchez les fruits en été
Échalote 30 Plantez en avril ; les tiges peuvent remplacer la ciboulette et attendant qu'elle pousse
Estragon 30 Séparez et replantez les tiges enracinées en mai
Menthe 40-50 Divisez les touffes en mai
Persil 20 Semez en place en mars et tenez humide
Romarin 50-90 Faites des boutures en mai
Sarriette 30 Semez en mars
Sauge 40 Faites des boutures en mai
Thym 40-50 Faites des boutures en mai ; peu de terre et peu d'arrosage lui sont nécessaires.

 

Les autres :

Althea officinalis (guimauve)    
Angélique    
Armoise    
Arnica    
Bourrache    
Calamintha    
Guimauve    
Helichrysum    
Monarde    
Origan    
Saponaire    
Tanaisie