serre/veranda

horizontal rule

La serre

La serre permet de créer une atmosphère propice à la germination et à la pousse des plantes et de garder des potées fleuries.
Elle comble trois besoins essentiels des végétaux : la chaleur, la lumière et l'humidité. Plus elle est grande, plus sa température est stable ; sa forme est donc déterminante. Une serre tempérée offre une température d'au moins 12°C, une froide, de 4°C minimum - cela protège les plantes du froid, du vent, de la pluie et du gel. L'air chaud ayant tendance à monter et l'air froid à rester près du sol, un système de ventilation efficace s'impose : lucarnes ou fenêtres.
L'exposition plein sud est optimale. Une exposition au nord est à déconseiller car trop froide et trop sombre. Exposée à l'est, l'installation sera réchauffée par les premiers rayons du soleil et à l'ouest, elle sera chaude et bien lumineuse. L'endroit doit être abrité du vent. Une serre à flanc, adossée à un mur offre une grande stabilité.
L'hygrométrie idéale, équilibre entre sécheresse et humidité, dépend d'un apport d'air contrôlé. Des systèmes automatiques d'ouverture des lucarnes sont recommandés pour éviter le pourrissement ou l'assèchement des sujets. Des gouttières intérieures peuvent recueillir l'eau condensée.

Achetez toujours votre serre chez un fournisseur sérieux et spécialisé qui connaît bien le produit. Les modèles en PVC ou polyéthylène offrent le meilleur rapport qualité/prix, mais leur durée de vie s'échelonne entre deux et dix ans. L'utilisation envisagée - germination, bouturage, protection des sujets exotiques, production maraîchère hâtive, etc... - entre ensuite en ligne de compte. L'esthétique, enfin, intervient. La serre, élément décoratif extérieur, peut, comme au 17e et au 18e siècle, servir de folie et être conçue ou agrémentée d'une façon originale, comme par exemple une serre tonnelle, généralement octogonale, qui sera belle et robuste.
Le tunnel ou serre agricole, en PVC ou polyéthylène soutenu par des tubes galvanisés, est destiné à un usage essentiellement maraîcher. Il est facile d'entretien et d'une bonne isolation thermique.
Il existe des serres en verre et aluminium, pratiques, en polycarbonate et aluminium, robustes, légères et faciles d'entretien. Elles doivent reposer sur une embase en aluminium ou de ciment, de brique ou de bois.
La mini-serre enfin, peu coûteuse, facile à utiliser et à ranger, s'adresse surtout aux possesseurs d'un petit jardin. Elle se présente sous de multiples formes - châssis en bois et verre ou polycarbonate, cloche, tunnel en plastique, voile de forçage ... - et permet de pallier les effets néfastes du temps au début du printemps à l'automne et en hiver.

Lors de l'aménagement, prévoyez des étagères et un plan de travail facile à entretenir ainsi qu'un point d'eau à proximité. Pensez au baril, tonneau ou autre système de récupération de l'eau de pluie, toujours utile. Ne négligez pas le bac à compost en plastique ou en bois, bienvenu là où il y a beaucoup de débris verts. Perfectionnez l'installation avec des fournitures spécialisées. Pour l'été, sélectionnez un système d'ouverture automatique de la lucarne, un écran filtrant fixé à l'intérieur de la serre, un filet à ombrer, qui protège aussi les flancs verticaux, ou des stores - sinon, peignez les vitres intérieures ou extérieures avec un badigeon spécial. Achetez un thermomètre et un hygromètre indiquant les variations maximales de température et d'humidité ; un chauffage électrique - facile à installer et à régler -, à gaz - idéal, puisqu'il dégage du gaz carbonique et de la vapeur d'eau, bénéfiques aux plantes - ou électrique - simple et programmable ; enfin, un bac à sable ou un tapis chauffant permet la germination précoce des semis.

Une fois l'installation achevée, entretenez-la régulièrement pour éviter les maladies transmises par les champignons, les parasites et les virus, et procédez à un nettoyage annuel complet :
- lavage des vitres,
- nettoyage et désinfection des étagères et des plans de travail, ainsi que des pots et des outils ; désherbage éventuel ;
- lavage du sol ;
- récurage des gouttières intérieurs et extérieures.

Même si la serre se destine principalement aux semis et à la multiplication, elle est utilisée très souvent pour la protection des plantes qui ne peuvent pas rester en pleine terre toute l'année. La plupart des spécimens en pot peuvent être sortis pendant l'été pour habiller patios ou terrasses, ou enterrés en l'état pour modifier ou enrichir une bordure. Il s'agit de sujets exigeant une température oscillant dans leur milieu naturel entre 35 et 45°C.
 

Choisissez des plantes adaptées

horizontal rule

 

La VERANDA

Beaucoup de plantes fleuries aux couleurs éclatantes (hibiscus, daturas ...) perdent leurs parures à l'intérieur, à cause de la chaleur, du peu de clarté ou du manque de repos entre les saisons. Dans une véranda, au contraire, elles reçoivent la lumière dont elles ont besoin tout en bénéficiant d'un peu de fraîcheur. Celles qui souffrent dans une atmosphère surchauffée (cyclamen, agrumes, grenadier nain...) apprécieront tout particulièrement. Mais attention aux vitres : vous ne pourrez mettre devant que les plus avides de lumière et les moins frileuses (saintpaulias, pentas...)

Rassemblez vos plantes afin de maintenir autour d'elles un microclimat humide, gage d'une végétation luxuriante. Des étagères métalliques légères permettront de les mettre en valeur. Éviter de les poser directement sur le carrelage : il est très froid en hiver ce que redoutent les racines des espèces tropicales.

Côté décor, l'esprit "jardin" convient parfaitement à cette pièce. On trouve de nombreux pots rustiques, en terre cuite, en zinc ou en bois dont les tons se marient au mieux sans nuire au vert des végétaux.

Dans une véranda chauffée, installez des saturateurs ou des récipients à large ouverture, que vous remplirez régulièrement d'eau. Vaporisez les feuillages ou l'air ambiant s'il s'agit de variétés aux feuilles duveteuses, comme les saintpaulias.

En été, les plantes en contact direct avec le soleil à travers les vitres, seront menacées. Le mieux est de les sortir, elles ne s'en porteront que mieux. Les méditerranéennes iront partout. Pour les autres, prévoyez un emplacement ombragé, sous un arbre au feuillage léger par exemple. Si vous n'avez pas de jardin, ombrez votre véranda, surtout le toit (des paillassons suffisent) et aérez. Pour assurer une bonne aération, l'idéal est de disposer d'une ouverture de toit et d'une fenêtre latérale. Si vous n'avez qu'une fenêtre et une porte, ouvrez les deux. Mais ne laissez pas vos plantes dans l'axe de circulation de l'air.

 

A chaque véranda ses plantes fleuries
 

horizontal rule